Mannheim Happy bees

Des abeilles heureuses sur des océans de fleurs

Des employés transforment un site industriel en un paradis pour les abeilles et autres animaux.

Publié le 29 mai 2020

Chaque fois que Sandra Keller traverse l’usine Roche de Mannheim (Allemagne), son regard se pose sur un océan de fleurs où les abeilles bourdonnent et les oiseaux chantent. Ce vert paysage idyllique nous ferait presque oublier que nous nous trouvons au milieu d’un site industriel immense qui emploie plus de 8300 personnes.

Sandra y exerce la fonction de paysagiste-architecte responsable de la conception des espaces verts. Ses collègues l’appellent affectueusement la "maîtresse de la végétation". Elle dit elle- même: "Ce travail me rend heureuse. J’ai beaucoup à faire sur l’ordinateur, mais j’aime passer autant de temps à l’extérieur. Je pense toujours à ce que nous pourrions améliorer".

Une prairie fleurie devant l’usine Roche de Mannheim
Les prairies fleuries du site de Mannheim

Son objectif est de "donner un peu d’espace à la nature". Il s’agit également d’y héberger le plus grand nombre d’animaux possible. Depuis 2016, cinq prairies ont été ensemencées de fleurs, et de nouvelles surfaces sont prévues. De nombreux "hôtels" pour insectes ont été disséminés tout autour de l’usine, offrant un abri aux insectes ayant des besoins divers en matière d’habitat. Deux étangs abritent des poissons, des libellules et même un triton.

Des
Des "hôtels" offrent un abri à divers insectes

Récemment, on y a introduit deux colonies d’abeilles. L’idée est de Dietmar Beck, responsable de la maintenance des bâtiments sur le site de Mannheim. "J’ai parlé à un collègue qui est aussi apiculteur amateur, et c’est ainsi qu’est née l’idée d’installer des ruches sur le site. Nous avons ensuite introduit deux colonies d’abeilles dans le parc près de l’ancien casino. Par la suite, nous voudrions installer une ou deux ruches supplémentaires sur le toit de notre nouveau parking."

Dietmar récolte le miel des abeilles
Dietmar en train de récolter le miel

Sandra et Dietmar œuvrent ensemble pour rendre les plantes du site aussi alléchantes que possible pour les abeilles. Ils ont même planté de nouveaux buissons porteurs de pollen précoce à cet effet. En même temps, ils ont introduit des plantes fleurissant bien au-delà de l’été dans le paysage afin que les abeilles trouvent aussi de la nourriture en automne.

 

Les toits du site ont également été végétalisés et offrent un espace supplémentaire aux abeilles et à toutes sortes d’autres insectes sur près de 18 000 m² – l’équivalent de deux bons terrains de football et demi. Avec tant d’attention, les abeilles ne peuvent que nager dans le bonheur.

D’ailleurs, dès la première récolte, elles ont produit 50 kilos de miel. L’étiquette porte l’inscription parfaite "Un bocal plein de bonheur".

  

Read how Roche is contributing towards a greener future

Becoming EverGreener

Tags: EverGreener